PREMIUM HEBDO

TOUTES LES INFOS DE LA SEMAINE

PH522 - 26/10/2020
×
Les valeurs parapétrolières frappées de plein fouet par la baisse du prix du baril

L’année a mal commencé en Bourse pour les groupes parapétroliers. Sur fond de recul des cours des hydrocarbures, les entreprises du secteur doivent faire face depuis plusieurs années à la baisse des investissements des majors.

Que se passe-t-il chez TechnipFMC ? La valeur parapétrolière cotée à Paris commence l’année de la pire des façons : elle a encore perdu plus de 11% au cours de la semaine écoulée (-6,79% sur la séance de jeudi). Le titre, qui appartient au Cac 40, chute ainsi de 22,5% depuis le début de l’année, de 28% sur un an et de 52% sur trois ans. Il est vrai que le contexte immédiat n’est guère favorable pour les majors pétrolières et entreprises parapétrolières. Le prix du pétrole est affecté par l’épidémie de coronavirus qui touche principalement la Chine et fait craindre un ralentissement de l’économie mondiale et des échanges commerciaux. Vendredi 31 janvier, le Brent (pétrole de la Mer du Nord) accusait un nouveau repli de 2%, à 58 dollars le baril.

Si la baisse actuelle des cours des hydrocarbures incite les investisseurs à se détourner des valeurs du secteur, la sanction est néanmoins particulièrement sévère pour TechnipFMC. Au-delà de ces aspects conjoncturels, la fusion du français Technip et de l’américain FMC Technologies, effective depuis janvier 2017, n’a jamais tenu ses promesses. En 2018, le groupe a réalisé une perte nette de 1,9 milliards de dollars. L’idée du rapprochement voulu par Thierry Pilenko, alors PDG de Technip, était de renforcer l’offre de l’entreprise française d’ingénierie pétrolière dans les systèmes sous-marins. Mais rapidement, la mainmise des Américains sur le nouveau groupe a été ressenti très difficilement à Paris.

Si TechnipFMC partage désormais sa direction entre Houston, Paris et Londres, la capitale britannique abrite le siège social du groupe franco-américain. A ce titre, le Brexit, effectif depuis vendredi minuit, n’arrange pas les affaires de l’entreprise, seule valeur du Cac 40 à disposer d’un siège social au Royaume-Uni. Le groupe parapétrolier vient néanmoins de valider courant janvier son projet de scission en deux entités, qui sera normalement effectif au deuxième trimestre. Ainsi, Technip Energies deviendra un « pure player » dans l’ingénierie pour l’industrie pétrolière et gazière dont le siège sera à Amsterdam tandis que TechnipFMC, dont le siège sera à Houston, deviendra un fournisseur de services et de technologies entièrement intégré. Ce projet signe ainsi l’aveu de l’échec d’une fusion en moins de trois ans.

 En convalescence, CGG et Vallourec sortent difficilement du marasme

Dans un marché marqué par le recul des investissements des majors pétrolières et une pression constante sur les prix, les groupes parapétroliers français du secteur arrivent difficilement à sortir la tête de l’eau. Le cas de CGG est significatif. L’entreprise spécialisée dans la fourniture de services géophysiques et sismiques pour le compte de l’industrie pétrolière et gazière a connu une véritable descente aux enfers avant d’entamer une lourde restructuration financière à partir de 2017. Le groupe vient récemment de sortir des activités d’acquisition de données sismiques marine. En 2019, CGG a vu son chiffre d’affaires progresser de 14% à 1,4 milliard d’euros et pour la première fois depuis 2012 a réussi à générer un cash annuel positif. Si la valeur recule de 12% depuis début janvier, elle regagne encore 55% sur un an mais chute de 43% sur trois ans. De son côté, Vallourec, le fabricant de tubes sans soudure pour l’industrie pétrolière, devrait, selon les analystes, réduire ses pertes sur l’exercice 2019. En Bourse, la valeur dévisse de 18% depuis le début de l’année mais regagne encore 46% sur un an. Sur trois ans, la chute atteint tout de même 65% !

Au niveau international, le leader Schlumberger traverse une période difficile. Le groupe parapétrolier américain a vu, l’an dernier, son bénéfice net reculer de 9% à 2,05 milliards de dollars pour un chiffre d’affaires stable à 39,2 milliards de dollars. A Wall Street, l’action chute de 14% depuis le début de l’année, de 21% sur un an et de 60% sur trois ans !

Source : Fargo, rédigé le 03/02/2020

 

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL

CES PRODUITS S’ADRESSENT À DES INVESTISSEURS SPECIALISTES ET NE DEVRAIENT ETRE ACHETES QUE PAR DES INVESTISSEURS DISPOSANT DES CONNAISSANCES SPECIFIQUES.

Les investisseurs doivent procéder, avant tout investissement, à leur propre analyse en se rapprochant le cas échéant de leurs propres conseils. Le présent document est un document promotionnel.

L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de l’information provenant de sources externes n’est pas garantie, bien qu’elle ait été obtenue auprès de sources raisonnablement jugées fiables. Société Générale n’assume aucune responsabilité à cet égard. Les éléments du présent document relatifs aux données de marchés sont fournis sur la base de données constatées à un moment précis et qui sont susceptibles de varier.
Société Générale recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « facteurs de risques » du prospectus du produit. Le Prospectus de Base, Suppléments et Conditions Définitives (« Final Terms ») sont disponibles sur les sites de l’émetteur (https://sgbourse.fr//) et de l’AMF (http://amf-france.org//).

Risque de marché : Ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Le produit ne comporte pas de protection du capital.

Effet de levier : Ces produits peuvent intégrer un effet de levier qui amplifie les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas, y compris sur de très courtes périodes d’investissement. L’investisseur est exposé à un risque de perte de la totalité du montant investi (mais pas au-delà).

Risque de crédit : En acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel. Les gains ou pertes éventuels sont exprimés hors frais, fiscalité applicable, taux de change et frais liés au cadre d’investissement (frais de courtage, droits de garde…).

Lorsque l’actif sous-jacent est coté et/ou libellé dans une devise étrangère et/ou, dans le cas d’un indice ou d’un panier, lorsque qu’il regroupe des composants libellés et/ou cotés dans une ou plusieurs devises, les produits seront sensibles aux évolutions du taux de change entre cette (ces) devise(s) et l’euro ou toute autre devise dans laquelle les produits sont libellés, sauf si les produits incluent une garantie de change.

Le produit fait l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité sur Euronext Paris, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique.

Société Générale se réserve la possibilité de procéder à des ajustements ou substitutions, voire de rembourser par anticipation le produit, notamment en cas d’événements affectant le(s) sous-jacent(s). Le remboursement anticipé du produit peut entraîner une perte totale ou partielle du montant investi.

NI LES PRODUITS, NI LA GARANTIE, NI AUCUN DROIT SUR CEUX-CI, NE POURRONT A AUCUN MOMENT ETRE OFFERTS, VENDUS, REVENDUS, NEGOCIES OU LIVRES, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ETATS-UNIS NI A DES RESSORTISSANTS DES ETATS-UNIS OU POUR LEUR COMPTE OU A LEUR PROFIT, ET LA NEGOCIATION DE CEUX-CI N’A PAS ETE APPROUVEE PAR LA US COMMODITY FUTURES TRADING COMMISSION.

Les informations et analyses produites par DayByDay© ne constituent qu´une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de DayByDay© ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l´utilisation des informations et analyses par les lecteurs. DayByDay© est un bureau de recherche indépendant. Le lecteur est informé que DayByDay© n´a aucun conflit d´intérêt pouvant affecter l´objectivité de son analyse.

Avant tout investissement dans le(s) produit(s) visé(s) par le présent envoi, vous êtes invités à vous reporter à l’ensemble de la documentation qui présente les avantages et les risques de ces produits, et plus particulièrement aux avertissements figurant dans cette documentation. Conformément à la loi n°78.17 du 06/01/1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vos droits d’accès, de rectification et d’opposition à nos fichiers peuvent être exercés auprès de Société Générale – Société Générale, Publication MARK/SLS/DIS/B2C/SGP, 17 cours Valmy, 92987 Paris – La Défense Cedex. Siège Social : Société Générale, 29 Boulevard Haussmann, 75009 Paris – 552 120 222 RCS de Paris – Numéro APE : 651C – Société Générale est un établissement de crédit de droit français agréé par l’ACPR

Publications

Guide des Warrants
2020

Guide des Turbos à maturités et Turbos Infinis
2020

Strike Magazine
Avant tout investissement dans le(s) produit(s) visé(s) par le présent envoi, vous êtes invités à vous reporter à l'ensemble de la documentation qui présente les avantages et les risques de ces produits, et plus particulièrement aux avertissements figurant dans cette documentation disponible sur www.sgbourse.fr