Le cours du baril de Brent gagne 0,26% à 65,03 dollars en fin d’après-midi. Il est soutenu par la suspension de la production dans deux importants gisements pétroliers en Libye. Elle est la conséquence de la fermeture d’un pipeline par les troupes du maréchal Khalifa Haftar. Bloomberg affirme par ailleurs que l’accès au champ pétrolier, Al Ahdab, dans le sud de l’Irak serait bloqué par des agents de sécurité, qui souhaiteraient obtenir des CDI.

Source : AOF, rédigé le 21/01/2020