PREMIUM HEBDO

TOUTES LES INFOS DE LA SEMAINE

PH522 - 26/10/2020
×
Les compagnies aériennes victimes du regain de tension au Moyen-Orient

Les cours du pétrole sont repartis à la hausse en fin de semaine dernière, pénalisant des compagnies aériennes au statut boursier toujours fragile.

L’année boursière a mal commencé pour les compagnies aériennes cotées en Bourse. Le brusque regain de tension au Moyen-Orient en est la cause principale. Dans la nuit du 2 au 3 janvier, le général iranien Qassem Soleimani, commandant de la force Al Qods, unité d’élite des Gardiens de la révolution islamique, a été éliminé par une frappe militaire américaine. L’instabilité de l’Irak, où les Etats-Unis et l’Iran se livrent une lutte d’influence grandissante, pourrait accentuer le chaos régional. Ces craintes d’un nouvel embrasement ont eu pour conséquence immédiate une augmentation des cours du pétrole en fin de semaine. Vendredi, le baril de Brent gagnait ainsi 3%. Lundi 6 janvier, il s’approchait doucement des 70 dollars, soit une progression de 5% depuis le début de l’année et de 21% sur un an.

Parmi les valeurs les plus exposées à cette hausse des cours des hydrocarbures, les compagnies aériennes sont en première ligne. Le renchérissement des prix des carburants reste un facteur très négatif pour des compagnies veillant à optimiser en permanence leurs coûts dans un climat concurrentiel redoutable. En outre, les tensions géopolitiques peuvent réduire le trafic passager et accentuer le risque d’une récession au niveau mondial.

Vendredi, l’action Air France-KLM dévissait de 7,9% et lundi matin, elle perdait encore 2,5%. Le titre est stable sur un an et gagne 75% sur trois ans. Une déception qui intervient dans un contexte plus favorable pour la compagnie, marqué par un retour relatif de la confiance depuis l’arrivée de Ben Smith aux commandes du groupe franco-néerlandais. Néanmoins, Air France-KLM n’a plus le statut boursier d’antan. Suite à la révision trimestrielle de sa famille d’indices CAC, Euronext Paris a exclu Air France-KLM de l’indice Cac Next 20 au bénéfice de Worldline. La valeur va intégrer le Cac Mid 60. Sur le plan social, Air France-KLM semble avoir évité un conflit préjudiciable pour les clients et pour les comptes de la compagnie. Le SNPL, le syndicat de pilotes majoritaire en France, a finalement suspendu son préavis de grève, prévu initialement le 3 janvier, après avoir obtenu en fin d’année des « avancées significatives » de la part du gouvernement.

Une industrie pénalisée par le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine

Au niveau mondial, l’industrie du transport aérien évolue dans un contexte porteur à long terme et difficile à court terme. Environ 1.300 compagnies aériennes se partagent un marché dont le nombre de passagers double tous les quinze ans. Mais la progression annuelle moyenne de 6% cache des disparités importantes d’une région à l’autre : croissance de 8 à 10% pour l’Asie ou le Moyen-Orient contre +3-4% aux Etats-Unis ou en Europe. De même, le conflit commercial en cours entre les Etats-Unis et la Chine devrait se voir dans les comptes des grandes compagnies aériennes en 2019. Les bénéfices cumulés des compagnies aériennes devraient reculer de 5% à 25,9 milliards de dollars selon l’Association internationale de transport aérien (IATA) qui prévoyait pourtant un montant stable en juin cette année par rapport à 2018. A noter que l’activité de transport de fret est attendue en baisse de 3,3%, une contraction jamais vue depuis la crise financière de 2008-2009.

Cotée à Francfort, l’action Lufthansa a perdu 6,7% vendredi dernier. La valeur cède 7,5% depuis le début de l’année et recule de 23% sur un an mais gagne 19% sur trois ans. Le titre de la compagnie allemande se négocie à 6 fois ses bénéfices estimés pour 2019 contre un PER de 10,7 pour Air France-KLM.

Source : Fargo, rédigé le 06/01/2020

 

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL

CES PRODUITS S’ADRESSENT À DES INVESTISSEURS SPECIALISTES ET NE DEVRAIENT ETRE ACHETES QUE PAR DES INVESTISSEURS DISPOSANT DES CONNAISSANCES SPECIFIQUES.

Les investisseurs doivent procéder, avant tout investissement, à leur propre analyse en se rapprochant le cas échéant de leurs propres conseils. Le présent document est un document promotionnel.

L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de l’information provenant de sources externes n’est pas garantie, bien qu’elle ait été obtenue auprès de sources raisonnablement jugées fiables. Société Générale n’assume aucune responsabilité à cet égard. Les éléments du présent document relatifs aux données de marchés sont fournis sur la base de données constatées à un moment précis et qui sont susceptibles de varier.
Société Générale recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « facteurs de risques » du prospectus du produit. Le Prospectus de Base, Suppléments et Conditions Définitives (« Final Terms ») sont disponibles sur les sites de l’émetteur (https://sgbourse.fr//) et de l’AMF (http://amf-france.org//).

Risque de marché : Ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Le produit ne comporte pas de protection du capital.

Effet de levier : Ces produits peuvent intégrer un effet de levier qui amplifie les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas, y compris sur de très courtes périodes d’investissement. L’investisseur est exposé à un risque de perte de la totalité du montant investi (mais pas au-delà).

Risque de crédit : En acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel. Les gains ou pertes éventuels sont exprimés hors frais, fiscalité applicable, taux de change et frais liés au cadre d’investissement (frais de courtage, droits de garde…).

Lorsque l’actif sous-jacent est coté et/ou libellé dans une devise étrangère et/ou, dans le cas d’un indice ou d’un panier, lorsque qu’il regroupe des composants libellés et/ou cotés dans une ou plusieurs devises, les produits seront sensibles aux évolutions du taux de change entre cette (ces) devise(s) et l’euro ou toute autre devise dans laquelle les produits sont libellés, sauf si les produits incluent une garantie de change.

Le produit fait l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité sur Euronext Paris, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique.

Société Générale se réserve la possibilité de procéder à des ajustements ou substitutions, voire de rembourser par anticipation le produit, notamment en cas d’événements affectant le(s) sous-jacent(s). Le remboursement anticipé du produit peut entraîner une perte totale ou partielle du montant investi.

NI LES PRODUITS, NI LA GARANTIE, NI AUCUN DROIT SUR CEUX-CI, NE POURRONT A AUCUN MOMENT ETRE OFFERTS, VENDUS, REVENDUS, NEGOCIES OU LIVRES, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ETATS-UNIS NI A DES RESSORTISSANTS DES ETATS-UNIS OU POUR LEUR COMPTE OU A LEUR PROFIT, ET LA NEGOCIATION DE CEUX-CI N’A PAS ETE APPROUVEE PAR LA US COMMODITY FUTURES TRADING COMMISSION.

Les informations et analyses produites par DayByDay© ne constituent qu´une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de DayByDay© ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l´utilisation des informations et analyses par les lecteurs. DayByDay© est un bureau de recherche indépendant. Le lecteur est informé que DayByDay© n´a aucun conflit d´intérêt pouvant affecter l´objectivité de son analyse.

Avant tout investissement dans le(s) produit(s) visé(s) par le présent envoi, vous êtes invités à vous reporter à l’ensemble de la documentation qui présente les avantages et les risques de ces produits, et plus particulièrement aux avertissements figurant dans cette documentation. Conformément à la loi n°78.17 du 06/01/1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vos droits d’accès, de rectification et d’opposition à nos fichiers peuvent être exercés auprès de Société Générale – Société Générale, Publication MARK/SLS/DIS/B2C/SGP, 17 cours Valmy, 92987 Paris – La Défense Cedex. Siège Social : Société Générale, 29 Boulevard Haussmann, 75009 Paris – 552 120 222 RCS de Paris – Numéro APE : 651C – Société Générale est un établissement de crédit de droit français agréé par l’ACPR

Publications

Guide des Warrants
2020

Guide des Turbos à maturités et Turbos Infinis
2020

Strike Magazine
Avant tout investissement dans le(s) produit(s) visé(s) par le présent envoi, vous êtes invités à vous reporter à l'ensemble de la documentation qui présente les avantages et les risques de ces produits, et plus particulièrement aux avertissements figurant dans cette documentation disponible sur www.sgbourse.fr