Le reflux des cours du pétrole se poursuit, le baril de Brent reculant de 2,72% à 59,04 dollars en fin d’après-midi. L’or noir se replie pour les mêmes raisons que la semaine passée : une épidémie en Chine, qui ne cesse de se propager. La Chine prend de nombreuses mesures pour limiter cette propagation, mais celles-ci devraient pénaliser la croissance du premier pays consommateur de pétrole. Pékin a ainsi décider d’allonger de deux jours les vacances de fin d’année.

Source : AOF, rédigé le 28/01/2020