PREMIUM HEBDO

TOUTES LES INFOS DE LA SEMAINE

PH522 - 26/10/2020
×
Constructeurs automobiles : Tesla et les autres

Dans un marché automobile en déclin, le constructeur de véhicules électriques californien suscite un véritable emballement boursier. De quoi agacer les mastodontes du secteur qui doivent gérer, non sans mal, la transformation de leur modèle dans un contexte rendu encore plus difficile en 2020 avec l’épidémie en cours de coronavirus.

L’envolée de l’action Tesla a de quoi faire tourner les têtes. Depuis le début de l’année, le constructeur de voitures électriques californien enchaîne les séances record : lundi 3 février, l’action cotée à Nasdaq flambait ainsi de 20%, suscitant autant d’admiration que d’interrogations au sein de la communauté financière. Tesla est désormais la première capitalisation automobile américaine, devant General Motors et Ford et la deuxième au niveau mondial derrière Toyota.

Avec un PER 2020 stratosphérique de 92, le titre affiche, à la mi-février, une progression de 92% depuis le début de l’année et de 187% sur trois ans ! Certes, les arbres ne montent pas jusqu’au ciel et l’emballement récent lié en partie à des rachats contraints de vendeurs à découvert doit être analysé avec prudence. Le constructeur, qui vient de lancer une augmentation de capital de 2 milliards de dollars, a enfin dégagé un bénéfice net de 105 millions de dollars au quatrième trimestre 2019 (perte de 744 millions l’an dernier). Certains observateurs estiment que le groupe pourrait dessiner l’automobile électrique et autonome des prochaines années, grâce à l’avance technologique de la marque, notamment sur l’autonomie des batteries.

Le parcours boursier de Tesla est donc singulier et laisse pantois les autres constructeurs cotés. General Motors, qui vaut trois fois moins que son rival californien en Bourse, anticipe des bénéfices stables pour 2020 après avoir publié des résultats supérieurs aux attentes au quatrième trimestre. Mais le groupe de Detroit, qui s’est engagé dans la voiture électrique, est encore trop dépendant des ventes de 4X4 et de pickup, modèles trop gourmands en carburant. L’action General Motors (PER 2020 de 5,5) cède 4,8% depuis le début de l’année et 6,5% sur trois ans. De son côté, Ford (PER 2020 de 7,7) dévisse de 12% depuis début janvier et de 35% sur trois ans.

Renault dans le rouge pour la première fois depuis 2009

Le secteur automobile traverse une période difficile marquée par une baisse des ventes sur les trois grands marchés mondiaux en 2019 (Etats-Unis, Europe, Chine). L’épidémie en cours de coronavirus pourrait contribuer à aggraver la situation des constructeurs qui doivent engager la révolution de la voiture électrique et de l’automatisation. En Europe, les constructeurs vont également devoir se conformer aux nouvelles normes édictées par Bruxelles concernant les émissions de CO2 des véhicules à partir de 2021.

Ainsi, Renault a publié, vendredi 14 février, ses premiers résultats annuels dans le rouge depuis 2009. L’an dernier, la marque au losange a enregistré une perte nette de 141 millions d’euros (après prise en compte des pertes de Nissan) ainsi qu’un chiffre d’affaires en baisse de 3,3% à 55,5 milliards d’euros. Une année marquée notamment par les difficultés de gouvernance consécutives à l’arrestation de Carlos Ghosn en novembre 2018 (éviction de Thierry Bolloré, relations tendues avec Nissan). Pour 2020, Renault attend un chiffre d’affaires stable et la direction, qui veut réduire de 2 milliards d’euros ses coûts structurels au cours des trois prochaines années, n’a pas exclu de recourir à des fermetures d’usine. L’action, qui se négocie à 4,7 fois ses bénéfices estimés pour 2020, chute de 18% depuis début janvier et de 62% sur trois ans.

De son côté, l’action Peugeot (PER 2020 de 5) cède 9% depuis le début de l’année mais gagne 3,5% sur trois ans. Rappelons que PSA Peugeot-Citroën (publication des résultats 2019 le 26 février) et Fiat Chrysler (FCA) ont signé en décembre un accord de fusion en vue de donner naissance au quatrième constructeur mondial, derrière Volkswagen (stable depuis le début de l’année, +14% sur trois ans), Toyota et l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

 

Source : Fargo, rédigé le 17/02/2020

 

Warrants sur actions :

Sous-jacentTypePrix d'exerciceEchéanceCours*ParitéDeltaMnémoIsin
PEUGEOTCall18 €19/06/2020
0.44 €4/162.00 %4346SLU2052740144
PEUGEOTPut19 €
19/06/2020
0.38 €4/1-50.00 %
R594SLU2052648842
RENAULTCall35 €19/06/2020
0.42 €5/146.00 %9981SLU2037134363
RENAULTPut36 €19/06/2020
0.84 €5/1-60.00 %U894SLU2052884900
TESLACall800 $
19/06/2020
6.02€20/158.00 %Q161SLU2052641326
TESLAPut800 $
19/06/2020
5.98 €20/1-42.00 %E526SLU2052729410

Cliquez ici pour retrouver notre gamme de Warrants

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL

CES PRODUITS S’ADRESSENT À DES INVESTISSEURS SPECIALISTES ET NE DEVRAIENT ETRE ACHETES QUE PAR DES INVESTISSEURS DISPOSANT DES CONNAISSANCES SPECIFIQUES.

Les investisseurs doivent procéder, avant tout investissement, à leur propre analyse en se rapprochant le cas échéant de leurs propres conseils. Le présent document est un document promotionnel.

L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de l’information provenant de sources externes n’est pas garantie, bien qu’elle ait été obtenue auprès de sources raisonnablement jugées fiables. Société Générale n’assume aucune responsabilité à cet égard. Les éléments du présent document relatifs aux données de marchés sont fournis sur la base de données constatées à un moment précis et qui sont susceptibles de varier.
Société Générale recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « facteurs de risques » du prospectus du produit. Le Prospectus de Base, Suppléments et Conditions Définitives (« Final Terms ») sont disponibles sur les sites de l’émetteur (https://sgbourse.fr//) et de l’AMF (http://amf-france.org//).

Risque de marché : Ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Le produit ne comporte pas de protection du capital.

Effet de levier : Ces produits peuvent intégrer un effet de levier qui amplifie les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas, y compris sur de très courtes périodes d’investissement. L’investisseur est exposé à un risque de perte de la totalité du montant investi (mais pas au-delà).

Risque de crédit : En acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel. Les gains ou pertes éventuels sont exprimés hors frais, fiscalité applicable, taux de change et frais liés au cadre d’investissement (frais de courtage, droits de garde…).

Lorsque l’actif sous-jacent est coté et/ou libellé dans une devise étrangère et/ou, dans le cas d’un indice ou d’un panier, lorsque qu’il regroupe des composants libellés et/ou cotés dans une ou plusieurs devises, les produits seront sensibles aux évolutions du taux de change entre cette (ces) devise(s) et l’euro ou toute autre devise dans laquelle les produits sont libellés, sauf si les produits incluent une garantie de change.

Le produit fait l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité sur Euronext Paris, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique.

Société Générale se réserve la possibilité de procéder à des ajustements ou substitutions, voire de rembourser par anticipation le produit, notamment en cas d’événements affectant le(s) sous-jacent(s). Le remboursement anticipé du produit peut entraîner une perte totale ou partielle du montant investi.

NI LES PRODUITS, NI LA GARANTIE, NI AUCUN DROIT SUR CEUX-CI, NE POURRONT A AUCUN MOMENT ETRE OFFERTS, VENDUS, REVENDUS, NEGOCIES OU LIVRES, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ETATS-UNIS NI A DES RESSORTISSANTS DES ETATS-UNIS OU POUR LEUR COMPTE OU A LEUR PROFIT, ET LA NEGOCIATION DE CEUX-CI N’A PAS ETE APPROUVEE PAR LA US COMMODITY FUTURES TRADING COMMISSION.

Les informations et analyses produites par DayByDay© ne constituent qu´une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de DayByDay© ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l´utilisation des informations et analyses par les lecteurs. DayByDay© est un bureau de recherche indépendant. Le lecteur est informé que DayByDay© n´a aucun conflit d´intérêt pouvant affecter l´objectivité de son analyse.

Avant tout investissement dans le(s) produit(s) visé(s) par le présent envoi, vous êtes invités à vous reporter à l’ensemble de la documentation qui présente les avantages et les risques de ces produits, et plus particulièrement aux avertissements figurant dans cette documentation. Conformément à la loi n°78.17 du 06/01/1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vos droits d’accès, de rectification et d’opposition à nos fichiers peuvent être exercés auprès de Société Générale – Société Générale, Publication MARK/SLS/DIS/B2C/SGP, 17 cours Valmy, 92987 Paris – La Défense Cedex. Siège Social : Société Générale, 29 Boulevard Haussmann, 75009 Paris – 552 120 222 RCS de Paris – Numéro APE : 651C – Société Générale est un établissement de crédit de droit français agréé par l’ACPR

Publications

Guide des Warrants
2020

Guide des Turbos à maturités et Turbos Infinis
2020

Strike Magazine
Avant tout investissement dans le(s) produit(s) visé(s) par le présent envoi, vous êtes invités à vous reporter à l'ensemble de la documentation qui présente les avantages et les risques de ces produits, et plus particulièrement aux avertissements figurant dans cette documentation disponible sur www.sgbourse.fr