Les marchés actions ont connu une nette progression au cours de la semaine passée, bénéficiant d’une accalmie sur tous les sujets économiques sensibles : guerre commerciale, Brexit et tensions à Hong-Kong.

À l’exception du rapport mensuel de l’emploi américain, plutôt décevant, la semaine écoulée a apporté de nombreuses bonnes nouvelles pour les investisseurs.

En Europe, la semaine a été marquée par les rebondissements autour du Brexit, qui ne devrait finalement pas avoir lieu le 31 octobre 2019 comme prévu. Boris Johnson a perdu sa majorité au parlement suite à la défection de 21 députés conservateurs lors d’un vote crucial ayant abouti au rejet d’un éventuel no deal Brexit. Boris Johnson a désormais deux choix : organiser des élections anticipées ou prendre le temps de négocier avec l’UE un accord de sortie qui sera voté par les députés britanniques. Dans les deux cas, le risque d’un Brexit « désordonné » s’éloigne à court terme.

Sur le front commercial, l’heure est à l’apaisement avec l’annonce, par le ministère du commerce chinois, d’une reprise des pourparlers avec les Etats-Unis à partir du mois d’octobre. Un accord commercial entre les deux pays semble très peu probable après un an et demi de bras de fer, mais cette ouverture laisse espérer un report des prochains droits de douane dont l’entrée en vigueur est prévue le 15 décembre prochain.

Les tensions observées à Hong-Kong se sont également apaisées dans le courant de la semaine avec le retrait du projet de loi d’extradition qui avait déclenché un vent de protestations. Enfin, en Italie, la confirmation de l’alliance du M5S et du Parti démocrate évacue le risque d’un bras de fer entre l’Italie et la Commission européenne sur les finances du pays.

Seule ombre au tableau, le rapport mensuel de l’emploi américain s’est révélé légèrement décevant vendredi avec seulement 130.000 créations nettes de postes dans le secteur privé non-agricole en août contre 160.000 attendues. En contrepartie, la Fed a rassuré les investisseurs en affirmant qu’elle continuerait à faire le nécessaire pour soutenir l’économie américaine.

Sur l’ensemble de la semaine, le CAC 40 a progressé de 2,25% à 5.603 points et l’Eurostoxx 50 a pris 1,95% à 3.493 points. Outre-Atlantique, le Dow Jones a gagné 1,49% à 26.797 points.

Les valeurs cycliques prennent le pas sur les défensives

Une forte rotation sectorielle s’est observée dans le courant de la semaine, les valeurs cycliques étant très recherchées tandis que les valeurs défensives ont accusé des replis parfois significatifs.

Les secteurs et valeurs les plus sensibles aux tensions commerciales ont connu les plus forts rebonds. Peugeot (+8,71%), STMicroelectronics (+7,94%), Renault (+5,73%), ArcelorMittal (+6,05%), Hermès (+5,60%) ou encore Michelin (+4,92%) ont ainsi terminé aux premières places du CAC 40.

Safran (+7,83%) a également signé l’une des plus fortes hausses du CAC 40 après avoir fait état de très bons résultats au premier semestre et avoir relevé ses objectifs de fin d’année. L’équipementier aéronautique a connu au S1 une croissance de son chiffre d’affaires de 14% en données organiques et une croissance de 34% de son résultat opérationnel courant ajusté.

Le secteur bancaire a connu un double soulagement lié à l’apaisement des tensions économiques et au léger rebond des taux sur le marché obligataire. Société Générale (+4,77%), BNP Paribas (+3,46%) et Crédit Agricole (+3,13%) ont connu une semaine de nette hausse.

À l’inverse, Bouygues (-3,76%), Sodexo (-1,79%), Engie (-1,30%) et Air Liquide (-1,22%) ont terminé la semaine dans le rouge. Ces valeurs ont été pénalisées par leur profil défensif qui n’a pas été recherché par les investisseurs au cours de la semaine.

Source : Fargo le 09/09/2019

 

Turbos Infinis Best sur Actions :

Sous-jacentTypeBarrière DésactivanteÉchéanceCours*LevierMnémoIsin
BOUYGUESCall24.37 €Ouverte2.02 €x3.39X317SLU1817336834
BOUYGUESPut39.59 €Ouverte1.24 €x5.54H444SLU1969134755
CREDIT AGRICOLECall8.26 €Ouverte1.53 €x3.68L930SLU1719802750
CREDIT AGRICOLEPut12.99 €Ouverte0.92 €x6.149245SLU2000139993
STMICROELECTRONICS Call12.1 €Ouverte1.14 €x3.1P108SLU1946165039
STMICROELECTRONICS Put19.88 €Ouverte0.53 €x6.723247SLU1988680945
Source: Société Générale

Cliquez ici pour retrouver notre gamme de Turbos Infinis Best