N°432
SG Logo 10/09/2018
 
premium hebdo
 
homepage homepage homepage homepage homepage homepage homepage homepage
 
MARCHÉS
 
 

Bilan hebdomadaire : la baisse se poursuit

Le spectre d’une guerre commerciale généralisée donne des sueurs froides aux investisseurs. Pourtant, l’économie américaine a continué de créer des emplois à un rythme soutenu, en août. Le resserrement de la politique monétaire de la Fed a toutes les raisons de se poursuivre.

Les investisseurs font grise mine en cette rentrée. Le retournement de la semaine précédente s’est confirmé au cours de la semaine écoulée. La planète financière redoute, par-dessus tout, une guerre commerciale initiée par Donald Trump qui pourrait plonger l’économie mondiale dans une spirale potentiellement dangereuse. Rappelons que les Etats-Unis menacent d’élever des barrières douanières pour les produits importés de Chine, à hauteur de 200 milliards de dollars. L’Europe et le Japon sont également dans le viseur du président américain.

Dans ce contexte peu porteur, les chiffres de l’emploi américains n’ont pas réussi à redonner du baume au cœur aux investisseurs. Pourtant, les créations d’emplois mensuelles ont dépassé les anticipations des économistes. La première économie mondiale a créé 201.000 en août, contre 191.000 attendus par le consensus Reuters. En revanche, l’accélération du salaire moyen (+0,4%, soit +2,9% en rythme annuel) devrait conforter la politique de relèvement des taux enclenchée par la Fed.

Au final, ce sont les places boursières européennes qui paient la défiance en cours. Sur l’ensemble de la semaine, le CAC 40  affiche un recul hebdomadaire de 2,86% à 5.252,22 points tandis que l’Eurostoxx 50 décroche de 2,93% à 3.293,36 points. Outre-Atlantique, le Dow Jones ne cède que 0,14% à 25.951,02 points.

Valeurs : ciel dégagé pour Safran

Du côté des valeurs cotées à Paris, l’équipementier aéronautique Safran décroche la palme de la plus belle progression : +4,5%, suite à la publication de résultats trimestriels meilleurs que prévu. Le relèvement à la hausse des objectifs annuels (croissance organique du CA ajusté de 7 à 9% et du résultat opérationnel courant d’environ 20%) a conforté l’appétit des investisseurs pour le groupe qui intègre désormais Zodiac dans son périmètre.

Du côté des baisses, plus nombreuses, STMicroelectronics a chuté de 8,5%. Les menaces de Donald Trump sur les importations chinoises pourraient affecter le fabricant européen de semi-conducteurs, en tant que fournisseur d’Apple installé en Chine. Pour le président américain, Apple (et ses sous-traitants) n’ont qu’à produire aux Etats-Unis pour échapper aux futures barrières douanières. Schneider Electric a également décroché de 8,2%. L’équipementier électrique fait l’objet d’une enquête la visant avec trois autres entreprises du secteur (Legrand, Rexel et Sonepar). Ces fabricants et distributeurs de matériel électrique sont soupçonnés d’entente illicite pour tirer les prix vers le haut et atténuer ainsi les effets de la concurrence. Une enquête qui s’annonce longue et pourrait exposer les quatre entreprises à des amendes lourdes au niveau européen. L’action Legrand a perdu, de son côté, 4,5%.

Dans un contexte difficile pour les agences de publicité, le titre Publicis a chuté de 6,6%. Son concurrent britannique WPP a publié des résultats en demi-teinte, notamment marqués par un abaissement de la prévision de marge opérationnelle pour 2018. L’action Bouygues a également décroché de 6,2%. Des prises de bénéfices après des résultats semestriels salués par le marché, fin août. Enfin, le secteur du luxe, très prisé des investisseurs depuis le début de l’année, a également fait l’objet de quelques prises de bénéfices au cours de la semaine écoulée : LVMH a cédé 5,9%, Hermès a perdu 5,3% et Kering a de son côté reculé de 4,4%.

Source : Fargo le 10/09/2018

Turbos Infinis Best sur Actions :

Sous-jacent Type Barrière Désactivante
Echéance Cours* Levier Mnémo Isin
SAFRAN
Call 94.72 €
Ouverte  2.31 € x5.05 I723S
LU1756784093
SAFRAN
Put 133.5 €
Ouverte 1.93€ x6.04 I779S
LU1789986681
STMICROELECTRONICS Call 14.1 € Ouverte 0.48 € x6.82 K027S
LU1790488255
STMICROELECTRONICS
Put 19.9 € Ouverte 0.8 € x4.08 N283S
LU1790652314
Source: Société Générale, le 10 septembre 2018



LES TURBOS INFINI BEST SONT DES PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL

Ces produits sont émis par SOCIETE GENERALE ou SG ISSUER, véhicule d’émission dédié de droit luxembourgeois offrant une garantie de formule donnée par Société Générale et soumis au risque de défaut de l’émetteur et du garant. Ils s’adressent à des investisseurs spécialistes de ces produits et ne devraient être achetés que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques. Les investisseurs doivent procéder, avant tout investissement, à leur propre analyse en se rapprochant le cas échéant de leurs propres conseils.

 Le présent document est un document à caractère promotionnel ; il ne constitue pas une sollicitation en vue de l’achat ou de la vente des produits qui y sont décrits.

Société Générale recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « facteurs de risques » du prospectus du produit. Le Prospectus de Base, Suppléments et Conditions Définitives (« Final Terms ») sont disponibles sur le site www.sgbourse.fr sur chaque page produit. Le prospectus concernant les bons d’option et bons d’options turbos est également disponible sur le site de l’AMF (www.amf-france.org) ou de la CSSF (www.cssf.lu) en fonction des produits concernés. Pour plus de précisions, se référer à la page produit sur le sitewww.sgbourse.fr.

Risque de marché : Ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Les produits ne comportent pas de protection du capital.

Effet de levier : Ces produits intègrent un effet de levier ou portent sur un indice de stratégie à effet, qui amplifient les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas.

Risque de désactivation : Si le cours du sous-jacent atteint ou franchit la barrière désactivante/prix d’exercice, le produit concerné de la gamme TURBOS INFINIS BEST sera automatiquement

désactivé et perd l’intégralité de sa valeur. Plus vous choisissez un Turbo Infinis Best dont la barrière désactivante est proche du cours actuel du sous-jacent, plus son prix est réduit et l’effet de levier

important, et plus le risque de désactivation est élevé. Et inversement.

Risque de crédit : En acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel.

Les gains ou pertes éventuels sont exprimés hors frais, fiscalité applicable, taux de change et frais liés au cadre d’investissement (frais de courtage, droits de garde…).

Lorsque l’actif sous-jacent est coté et/ou libellé dans une devise étrangère et/ou, dans le cas d’un indice ou d’un panier, lorsque qu’il regroupe des composants libellés et/ou cotés dans une ou plusieurs devises, les produits seront sensibles aux évolutions du taux de change entre cette (ces) devise(s) et l’euro ou toute autre devise dans laquelle les produits sont libellés, sauf si les produits incluent une garantie de change.

Les produits font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité sur Euronext Paris, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique.

Evénements exceptionnels affectant les sous-jacents : Société Générale se réserve la possibilité de procéder à des ajustements ou substitutions, voire de rembourser par anticipation les produits, notamment en cas d’événements affectant le(s) sous-jacent(s). Le remboursement anticipé des produits peut entraîner une perte totale ou partielle du montant investi.

Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.

NI LES PRODUITS, NI LA GARANTIE, NI AUCUN DROIT SUR CEUX-CI, NE POURRONT À AUCUN MOMENT ÊTRE OFFERTS, VENDUS, REVENDUS, NÉGOCIÉS, NANTIS, EXERCÉS, REMBOURSÉS, TRANSFÉRÉS OU LIVRÉS, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS NI À DES RESSORTISSANTS DES ÉTATS-UNIS OU POUR LEUR COMPTE OU À LEUR PROFIT, ET LA NÉGOCIATION DE CEUX-CI N’A PAS ÉTÉ APPROUVÉE PAR LA US COMMODITY FUTURES TRADING COMMISSION.

 


Les informations et analyses produites par DayByDay© ne constituent qu´une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de DayByDay© ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l´utilisation des informations et analyses par les lecteurs. DayByDay© est un bureau de recherche indépendant. Le lecteur est informé que DayByDay© n´a aucun conflit d´intérêt pouvant affecter l´objectivité de son analyse.

Avant tout investissement dans le(s) produit(s) visé(s) par le présent envoi, vous êtes invités à vous reporter à l’ensemble de la documentation qui présente les avantages et les risques de ces produits, et plus particulièrement aux avertissements figurant dans cette documentation. Conformément à la loi n°78.17 du 06/01/1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vos droits d’accès, de rectification et d’opposition à nos fichiers peuvent être exercés auprès de Société Générale - Société Générale, Publication MARK/SLS/DIS/B2C/SGP, 17 cours Valmy, 92987 Paris - La Défense Cedex. Siège Social : Société Générale, 29 Boulevard Haussmann, 75009 Paris - 552 120 222 RCS de Paris - Numéro APE : 651C - Société Générale est un établissement de crédit de droit français agréé par l'ACPR

 

 

 
 
 
 
www.sgbourse.fr
0800 40 30 30
Nous écrire : info@sgbourse.fr
GROUPE SOCIETE GENERALE Editions Investisseurs Particuliers I Contact I Avertissement I © Société Générale 2018