N°429
SG Logo 31/07/2018
 
premium hebdo
 
homepage homepage homepage homepage homepage homepage homepage homepage
 
MARCHÉS
 
 

Point hebdomadaire : Les résultats trimestriels tirent les marchés à la hausse

La semaine passée a été marquée par de nombreuses publications de résultats trimestriels en Europe. Les bonnes surprises ont poussé les marchés à la hausse, ceux-ci bénéficiant également de l’annonce d’un éventuel accord commercial entre les États-Unis et l'UE.

Les bonnes nouvelles permettent à la confiance de faire progressivement son retour sur les marchés. Sur le plan macroéconomique, la semaine a principalement été marquée par l'annonce, mercredi soir, de négociations entre Donald Trump et Jean-Claude Juncker pour chercher un éventuel accord commercial entre les États-Unis et l'UE. Cet accord devrait permettre d'engager une désescalade suite à l’entrée en vigueur de nouveaux droits de douane de part et d'autre de l'Atlantique. L'ouverture des discussions permet également de mettre entre parenthèses, du moins pour un temps, le projet américain de taxer les importations de voitures européennes. En conséquence, les valeurs du secteur automobile, et par extension l'ensemble des valeurs cycliques, ont bénéficié en Europe d'un regain d'intérêt de la part des investisseurs.

Mario Draghi s'est par ailleurs exprimé jeudi à l'issue d'une réunion du Conseil des gouverneurs de la BCE. Conservant un ton et un discours semblables à ceux de ses précédentes interventions, le président de la BCE a réitéré son engagement de maintenir en zone euro des taux directeurs à un niveau inchangé jusqu’à l’été 2019. Face à ce discours toujours accommodant, l'euro a légèrement reculé en fin de semaine face au dollar, bénéficiant également aux marchés européens. À noter toutefois que la France a fait état, vendredi, d'une croissance trimestrielle de 0,2%, inférieure aux attentes du consensus situées à 0,3%. Cette légère déception vient confirmer le sentiment de tassement de la croissance observé dans l'ensemble de la zone euro depuis le début de l'année.

Sur l’ensemble de la semaine, le CAC 40 a gagné 2,10% à 5.511 points et l’Eurostoxx 50 a progressé de 1,94% à 3.527 points. Outre-Atlantique, le Dow Jones s’est quant à lui adjugé 1,57% à 25.451 points.

Valeurs : une saison des résultats ensoleillée

Du côté des valeurs, Peugeot (+16,21%) a terminé en tête des valeurs du CAC 40. Le constructeur automobile a surpris très positivement en annonçant un semestre rentable pour sa marque Opel-Vauxhall, rachetée à General Motors il y a un an. Le chiffre d'affaires du groupe PSA s'est établi à 38,6 milliards d'euros au S1 2018, en hausse de 40,1% face au S1 2017, et le bénéfice net part du groupe a progressé de 18% à 1,48 milliard d'euros.

Carrefour (+15,28%) a également bondi en parvenant à surprendre positivement les investisseurs grâce à la stabilisation de sa marge opérationnelle. Le groupe a néanmoins publié une perte de 861 millions d'euros au premier semestre et un chiffre d'affaires de 41,4 milliards d'euros, en baisse de 3% face au S1 2017.

TechnipFMC (+8,93%) a bénéficié de résultats solides. Au second trimestre, le groupe parapétrolier a réalisé un chiffre d'affaires de 2,9 milliards d'euros, en hausse de 23% face au même trimestre de l'année 2017, et un résultat net de 105 millions d'euros, confirmant ainsi son retour à la rentabilité après plusieurs trimestres de pertes au cours des années précédentes.

À l'inverse, Valeo (-8,66%) a fini à la dernière place de l'indice parisien après avoir dû abaisser ses objectifs financiers pour l'année 2018. L'équipementier automobile, principalement pénalisé par la hausse du coût des matières premières, a réalisé un résultat net de 453 millions d'euros au S1 2018, en baisse de 10% face au S1 2017.

Enfin, aux États-Unis, la semaine a été marquée par la chute de Facebook (-16,70%). Le réseau social a annoncé que sa mise en conformité avec les différentes réglementations de protection des données personnelles réduirait significativement ses marges au cours des deux prochaines années. La capitalisation boursière de Facebook a fondu de 120 milliards de dollars au cours de la journée de jeudi, un record, et la fortune personnelle de Mark Zückerberg a chuté de 16 milliards de dollars.

Source : Fargo le 30/07/2018

Turbos Infinis Best sur Actions :

Sous-jacent Type Barrière Désactivante
Echéance Cours* Levier Mnémo Isin
TECHNIPFMC
Call 23.13 €
Ouverte  1.18 € x4.93 O056S
LU1719438175
TECHNIPFMC
Put 31.46 €
Ouverte 0.67 € x8.68 L982S
LU1719808955
VALEO Call 36.1 € Ouverte 1.54 € x5.68 K038S
LU1790490582
VALEO
Put 49.83 € Ouverte 1.51 € x5.84 K039S
LU1790490822
Source: Société Générale, le 30 juillet 2018



LES TURBOS INFINI BEST SONT DES PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL

Ces produits sont émis par SOCIETE GENERALE ou SG ISSUER, véhicule d’émission dédié de droit luxembourgeois offrant une garantie de formule donnée par Société Générale et soumis au risque de défaut de l’émetteur et du garant. Ils s’adressent à des investisseurs spécialistes de ces produits et ne devraient être achetés que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques. Les investisseurs doivent procéder, avant tout investissement, à leur propre analyse en se rapprochant le cas échéant de leurs propres conseils.

 Le présent document est un document à caractère promotionnel ; il ne constitue pas une sollicitation en vue de l’achat ou de la vente des produits qui y sont décrits.

Société Générale recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « facteurs de risques » du prospectus du produit. Le Prospectus de Base, Suppléments et Conditions Définitives (« Final Terms ») sont disponibles sur le site www.sgbourse.fr sur chaque page produit. Le prospectus concernant les bons d’option et bons d’options turbos est également disponible sur le site de l’AMF (www.amf-france.org) ou de la CSSF (www.cssf.lu) en fonction des produits concernés. Pour plus de précisions, se référer à la page produit sur le sitewww.sgbourse.fr.

Risque de marché : Ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Les produits ne comportent pas de protection du capital.

Effet de levier : Ces produits intègrent un effet de levier ou portent sur un indice de stratégie à effet, qui amplifient les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas.

Risque de désactivation : Si le cours du sous-jacent atteint ou franchit la barrière désactivante/prix d’exercice, le produit concerné de la gamme TURBOS INFINIS BEST sera automatiquement

désactivé et perd l’intégralité de sa valeur. Plus vous choisissez un Turbo Infinis Best dont la barrière désactivante est proche du cours actuel du sous-jacent, plus son prix est réduit et l’effet de levier

important, et plus le risque de désactivation est élevé. Et inversement.

Risque de crédit : En acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel.

Les gains ou pertes éventuels sont exprimés hors frais, fiscalité applicable, taux de change et frais liés au cadre d’investissement (frais de courtage, droits de garde…).

Lorsque l’actif sous-jacent est coté et/ou libellé dans une devise étrangère et/ou, dans le cas d’un indice ou d’un panier, lorsque qu’il regroupe des composants libellés et/ou cotés dans une ou plusieurs devises, les produits seront sensibles aux évolutions du taux de change entre cette (ces) devise(s) et l’euro ou toute autre devise dans laquelle les produits sont libellés, sauf si les produits incluent une garantie de change.

Les produits font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité sur Euronext Paris, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique.

Evénements exceptionnels affectant les sous-jacents : Société Générale se réserve la possibilité de procéder à des ajustements ou substitutions, voire de rembourser par anticipation les produits, notamment en cas d’événements affectant le(s) sous-jacent(s). Le remboursement anticipé des produits peut entraîner une perte totale ou partielle du montant investi.

Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.

NI LES PRODUITS, NI LA GARANTIE, NI AUCUN DROIT SUR CEUX-CI, NE POURRONT À AUCUN MOMENT ÊTRE OFFERTS, VENDUS, REVENDUS, NÉGOCIÉS, NANTIS, EXERCÉS, REMBOURSÉS, TRANSFÉRÉS OU LIVRÉS, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS NI À DES RESSORTISSANTS DES ÉTATS-UNIS OU POUR LEUR COMPTE OU À LEUR PROFIT, ET LA NÉGOCIATION DE CEUX-CI N’A PAS ÉTÉ APPROUVÉE PAR LA US COMMODITY FUTURES TRADING COMMISSION.

 


Les informations et analyses produites par DayByDay© ne constituent qu´une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de DayByDay© ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l´utilisation des informations et analyses par les lecteurs. DayByDay© est un bureau de recherche indépendant. Le lecteur est informé que DayByDay© n´a aucun conflit d´intérêt pouvant affecter l´objectivité de son analyse.

Avant tout investissement dans le(s) produit(s) visé(s) par le présent envoi, vous êtes invités à vous reporter à l’ensemble de la documentation qui présente les avantages et les risques de ces produits, et plus particulièrement aux avertissements figurant dans cette documentation. Conformément à la loi n°78.17 du 06/01/1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vos droits d’accès, de rectification et d’opposition à nos fichiers peuvent être exercés auprès de Société Générale - Société Générale, Publication MARK/SLS/DIS/B2C/SGP, 17 cours Valmy, 92987 Paris - La Défense Cedex. Siège Social : Société Générale, 29 Boulevard Haussmann, 75009 Paris - 552 120 222 RCS de Paris - Numéro APE : 651C - Société Générale est un établissement de crédit de droit français agréé par l'ACPR

 

 

 
 
 
 
www.sgbourse.fr
0800 40 30 30
Nous écrire : info@sgbourse.fr
GROUPE SOCIETE GENERALE Editions Investisseurs Particuliers I Contact I Avertissement I © Société Générale 2018