N°422
SG Logo 11/06/2018
 
premium hebdo
 
homepage homepage homepage homepage homepage homepage homepage homepage
 
POINT SECTEUR
 
 

Agrochimie : Bayer a pris le contrôle de Monsanto et conforte sa place de leader mondial

Secteur cyclique dépendant des cours des matières premières agricoles, l’agrochimie vient de connaître plusieurs fusions majeures au cours des deux dernières années.  Si ces acteurs n’ont pas bonne presse auprès d’une opinion publique sensibilisée aux questions environnementales, ils sont néanmoins en ordre de bataille pour attirer à nouveau les faveurs des investisseurs

La fusion avait été annoncée en septembre 2016, elle a enfin été finalisée jeudi 7 juin 2018 ! Le groupe allemand Bayer prend officiellement le contrôle de l’entreprise d’agrochimie américaine Monsanto. Ce dernier est peut-être l’entreprise offrant l’image la plus controversée au niveau mondial. Monsanto est le producteur du célèbre Roundup, l’herbicide le plus vendu et utilisé par de très nombreux agriculteurs pour ses qualités de désherbant mais aussi très critiqué pour sa substance active, le glyphosate, supposée cancérigène. Mais Monsanto a une longue histoire associée également au DDT et à « l’agent orange » rendu tristement célèbre lors de la guerre du Vietnam, sans même parler des OGM. Signe des temps, Monsanto a été remplacé jeudi, dans l’indice S&P 500, par… Twitter.

Pour Bayer, l’achat de Monsanto pour 63 milliards de dollars (53,5 milliards d’euros) va entraîner une augmentation de sa dette pour plus de 30 milliards de dollars. Dans ce contexte, l’agence S&P vient de rétrograder de deux crans la note accordée à Bayer. Le groupe compte désormais deux activités : la pharmacie et l’agrochimie qui représentent chacun la moitié du chiffre d’affaires total. L’entreprise de Leverkusen, qui a inventé l’aspirine, devient par cette fusion géante le leader mondial des désherbants, des insecticides et des semences. Pour obtenir le feu vert des autorités de la concurrence, Bayer a dû vendre une partie des activités de Monsanto (9 milliards de dollars) à son concurrent BASF. Le groupe dans son nouveau périmètre dédié à l’agrochimie a réalisé 19,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier.

Une hiérarchie bouleversée par plusieurs fusions

Cette fusion géante n’est pas la première. Le monde de l’agrochimie a connu au cours des deux dernières années plusieurs rapprochements de grande ampleur. ChemChina a racheté en 2016 le suisse Syngenta pour 43 milliards de dollars ! Numéro deux mondial du secteur, le groupe chinois (non coté), qui avait également dû réaliser d’importantes cessions dans sa branche pesticides, a réalisé un chiffre d’affaires de 14,1 milliards d’euros en 2017. La troisième place est occupée par le groupe américain Corteva Agriscience, branche d’agrochimie du groupe DowDuPont. Issu de la fusion en août 2017 de Dow Chemical et de son concurrent DuPont, après plusieurs mois de négociation, le géant américain, numéro un mondial du secteur de la chimie (chimie de spécialité et chimie de matériaux), talonne ChemChina avec un chiffre d’affaires de 12,7 milliards d’euros réalisé l’an dernier dans l’agrochimie. Enfin, le chimiste BASF, qui a pu récupérer plusieurs marques de semences de Bayer, grâce au rapprochement Bayer-Monsanto, accroche la quatrième place du secteur de l’agrochimie avec 7,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans cette activité.

Le secteur, qui a souffert au cours des dernières années d’importantes difficultés économiques (faibles marges, baisse du cours des matières premières agricoles), a donc connu une vague de rapprochement sans précédent. Mais la bonne tenue de la conjoncture au niveau mondial les remet en selle et ces rapprochements enfin finalisés en ordre de bataille. En Bourse, l’action Bayer cède 5% depuis le début de l’année et 20% sur trois ans, DowDupont perd 3% depuis début janvier (la fusion remontant à 2017, le groupe n’existait pas dans sa forme actuelle il y a trois ans). Enfin, BASF abandonne 7% depuis le début de l’année mais gagne 6% sur trois ans.

Source : Fargo, le 11/06/2018

Warrants  sur actions du secteur agrochimique   :

Sous-jacent Type    Prix d'exercice        Echéance Cours* Levier Mnémo Isin
BAYER Call 100 € 21/12/2018 0.29 € x8.42 W080S LU1789892277
BAYER Put 95 € 21/09/2018 0.2 € x9.98 W078S LU1789891972
Source: Société Générale, le 11 juin 2018

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL

CES PRODUITS S’ADRESSENT À DES INVESTISSEURS SPECIALISTES ET NE DEVRAIENT ETRE ACHETES QUE PAR DES INVESTISSEURS DISPOSANT DES CONNAISSANCES SPECIFIQUES.

Les investisseurs doivent procéder, avant tout investissement, à leur propre analyse en se rapprochant le cas échéant de leurs propres conseils. Le présent document est un document promotionnel.

L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de l’information provenant de sources externes n’est pas garantie, bien qu’elle ait été obtenue auprès de sources raisonnablement jugées fiables. Société Générale n’assume aucune responsabilité à cet égard. Les éléments du présent document relatifs aux données de marchés sont fournis sur la base de données constatées à un moment précis et qui sont susceptibles de varier.
Société Générale recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « facteurs de risques » du prospectus du produit. Le Prospectus de Base, Suppléments et Conditions Définitives (« Final Terms ») sont disponibles sur les sites de l’émetteur (https://sgbourse.fr//) et de l’AMF (http://amf-france.org//).

Risque de marché : Ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Le produit ne comporte pas de protection du capital.

Effet de levier : Ces produits peuvent intégrer un effet de levier qui amplifie les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas, y compris sur de très courtes périodes d’investissement. L’investisseur est exposé à un risque de perte de la totalité du montant investi (mais pas au-delà).

Risque de crédit : En acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel. Les gains ou pertes éventuels sont exprimés hors frais, fiscalité applicable, taux de change et frais liés au cadre d’investissement (frais de courtage, droits de garde…).

Lorsque l’actif sous-jacent est coté et/ou libellé dans une devise étrangère et/ou, dans le cas d’un indice ou d’un panier, lorsque qu’il regroupe des composants libellés et/ou cotés dans une ou plusieurs devises, les produits seront sensibles aux évolutions du taux de change entre cette (ces) devise(s) et l’euro ou toute autre devise dans laquelle les produits sont libellés, sauf si les produits incluent une garantie de change. 

Le produit fait l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité sur Euronext Paris, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique.

Société Générale se réserve la possibilité de procéder à des ajustements ou substitutions, voire de rembourser par anticipation le produit, notamment en cas d’événements affectant le(s) sous-jacent(s). Le remboursement anticipé du produit peut entraîner une perte totale ou partielle du montant investi.

NI LES PRODUITS, NI LA GARANTIE, NI AUCUN DROIT SUR CEUX-CI, NE POURRONT A AUCUN MOMENT ETRE OFFERTS, VENDUS, REVENDUS, NEGOCIES OU LIVRES, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ETATS-UNIS NI A DES RESSORTISSANTS DES ETATS-UNIS OU POUR LEUR COMPTE OU A LEUR PROFIT, ET LA NEGOCIATION DE CEUX-CI N’A PAS ETE APPROUVEE PAR LA US COMMODITY FUTURES TRADING COMMISSION.

Les informations et analyses produites par DayByDay© ne constituent qu´une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de DayByDay© ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l´utilisation des informations et analyses par les lecteurs. DayByDay© est un bureau de recherche indépendant. Le lecteur est informé que DayByDay© n´a aucun conflit d´intérêt pouvant affecter l´objectivité de son analyse.

Avant tout investissement dans le(s) produit(s) visé(s) par le présent envoi, vous êtes invités à vous reporter à l’ensemble de la documentation qui présente les avantages et les risques de ces produits, et plus particulièrement aux avertissements figurant dans cette documentation. Conformément à la loi n°78.17 du 06/01/1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vos droits d’accès, de rectification et d’opposition à nos fichiers peuvent être exercés auprès de Société Générale - Société Générale, Publication MARK/SLS/DIS/B2C/SGP, 17 cours Valmy, 92987 Paris - La Défense Cedex. Siège Social : Société Générale, 29 Boulevard Haussmann, 75009 Paris - 552 120 222 RCS de Paris - Numéro APE : 651C - Société Générale est un établissement de crédit de droit français agréé par l'ACPR



 

 

 
 
 
 
 
 
www.sgbourse.fr
0800 40 30 30
Nous écrire : info@sgbourse.fr
GROUPE SOCIETE GENERALE Editions Investisseurs Particuliers I Contact I Avertissement I © Société Générale 2018