N°447
SG Logo 07/01/2019
 
premium hebdo
 
homepage homepage MARCHES homepage homepage homepage homepage
 
MARCHÉS
 
Bilan hebdomadaire : Un début d’année très volatil pour les marchés

Après une fin d’année 2018 chahutée, l’année 2019 s’est ouverte sur une note contrastée pour les marchés boursiers, l’actualité ayant été marquée par le premier avertissement sur résultats d’Apple depuis 2002 et un renforcement des doutes sur l’économie chinoise.

L’année 2018 aurait difficilement pu finir plus mal sur les marchés. Aux Etats-Unis, le S&P 500 et le Dow Jones ont connu leur pire mois de décembre depuis 1931, enregistrant sur l’ensemble de l’année 2018 des replis respectifs de 6,24% et 5,63%. La baisse est plus forte encore en Europe où l’Eurostoxx 50 s’est contracté de 14,30% sur l’année, le CAC 40 de 10,95% et le Dax 30 de 18,26%.

Le début d’année 2019 s’est poursuivi sur une note négative, dès le 2 janvier, avec la publication d’un indice PMI manufacturier Caixin-Markit décevant en Chine, ressorti à 49,7 points en décembre, soit sous le niveau neutre de 50 points. La statistique a été interprétée comme la confirmation d’une contraction de la conjoncture économique au sein de la deuxième économie mondiale et a immédiatement pesé sur les marchés boursiers mondiaux. Les investisseurs ont néanmoins vu le verre à moitié plein vendredi avec les chiffres dynamiques de l’emploi américain, caractérisés par 311.000 créations nettes de postes en décembre dans le secteur non agricole. Cette bonne statistique, associée à une hausse du salaire horaire mensuel de 3,2% en rythme annuel, renforce pourtant la probabilité de futures hausses des taux de la Fed.

Sur les marchés de taux, les investisseurs se sont tournés vers les valeurs refuges, en particulier vers l’obligataire allemand. Le Bund à 10 ans, très recherché, a vu son taux de rendement fondre lors des premières séances de l’année, tombant à 0,145% jeudi, son plus bas niveau depuis novembre 2016.

Les investisseurs seront désormais attentifs à la reprise des discussions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis à partir de ce lundi 7 janvier dans le but de trouver un accord qui éviterait l’entrée en application d’une hausse des droits de douane américains sur 200 milliards de dollars d’importations chinoises supplémentaires.

Malgré ce contexte chahuté le CAC 40 s’affiche en hausse de 1,25% depuis la clôture du 31 décembre 2018 à 4.737 points et l’Eurostoxx 50 progresse de 1,35% à 3.041 points. Outre-Atlantique, le Dow Jones s’apprécie de 0,45% à 23.433 points et le Nasdaq Composite de 1,56% à 6.738 points.

Valeurs : Apple entraîne la « tech » dans sa chute

Du côté des valeurs, la semaine a été marquée par l’avertissement d’Apple (-6,01% depuis le début de l’année) sur les résultats du premier trimestre de son exercice 2018-2019 démarré en octobre. Ceux-ci ont été révisés en nette baisse à cause d’une contraction des ventes d’iPhones en Chine. Le chiffre d’affaires trimestriel du groupe devrait ainsi atteindre 84 milliards de dollars, un niveau inférieur d’environ 10% face aux prévisions des analystes.

Ce phénomène pourrait être uniquement dû à un rejet, en Chine, des produits américains les plus symboliques dans le cadre de la dégradation des relations commerciales entre les deux pays. L’annonce a néanmoins surtout été perçue par les investisseurs comme la confirmation d’un ralentissement de la croissance en Chine et d’une éventuelle fin de cycle aux Etats-Unis.

La chute d’Apple a entraîné dans son sillon l’ensemble des valeurs « tech » et tout particulièrement le secteur des semi-conducteurs. En France, STMicroelectronics a perdu 12,66% sur les trois premières séances de 2019. Le mouvement de contraction s’est transmis en Europe aux entreprises de services numériques (ESN) avec une contraction notable de CapGemini (-4,77%) et Atos (-1,40%).

Les mauvais signaux envoyés par l’économie chinoise ont également pesé sur les valeurs françaises du luxe, qui ont été lourdement pénalisées en ce début d’année à l’instar de Kering (-3,45%), LVMH (-2,73%) ou encore Hermès (-1,44%).

A l’inverse, les valeurs pétrolières et parapétrolières ont été soutenues par le rebond des cours du brut, le Brent revenant à 57 dollars/baril contre 50 dollars/baril le 26 décembre. TechnipFMC (+3,29%) et Total (+2,66%) ont ainsi terminé en tête du CAC 40 sur la première semaine de l’année. Les valeurs bancaires sont également restées bien orientées malgré l’incertitude grandissante en Italie autour de Banca Carige (suspendue de cotation), désormais administrée par la BCE pour éviter la faillite.

Source : Fargo le 07/01/2019

Turbos Infinis Best sur Actions :

Sous-jacent Type Barrière Désactivante Echéance Cours* Levier Mnémo Isin
ATOS Call 65.41€ Ouverte 0.55€ x13.12 C401S LU1859918143
ATOS Put 79.39€ Ouverte 1.12€ x6.26 C404S LU1859918572
TOTAL Call 43.16€ Ouverte 1.12€ x10.6 S273S LU1696525978
TOTAL Put 51.88€ Ouverte 1.37€ x8.71 L333S LU1859858067
LVMH Call 226.7€ Ouverte 1.36€ x9.2 O941S LU1719592252
LVMH Put 271.13€ Ouverte 1.15€ x10.96 1839S LU1860051710
* Cours indicatifs en date du 07/01/2019 - Source: Société Générale


LES TURBOS INFINIS BEST SONT DES PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL

Ces produits sont émis par SOCIETE GENERALE ou SG ISSUER, véhicule d’émission dédié de droit luxembourgeois offrant une garantie de formule donnée par Société Générale et soumis au risque de défaut de l’émetteur et du garant. Ils s’adressent à des investisseurs spécialistes de ces produits et ne devraient être achetés que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques. Les investisseurs doivent procéder, avant tout investissement, à leur propre analyse en se rapprochant le cas échéant de leurs propres conseils.

 Le présent document est un document à caractère promotionnel ; il ne constitue pas une sollicitation en vue de l’achat ou de la vente des produits qui y sont décrits.

Société Générale recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « facteurs de risques » du prospectus du produit. Le Prospectus de Base, Suppléments et Conditions Définitives (« Final Terms ») sont disponibles sur le site www.sgbourse.fr sur chaque page produit. Le prospectus concernant les bons d’option et bons d’options turbos est également disponible sur le site de l’AMF (www.amf-france.org) ou de la CSSF (www.cssf.lu) en fonction des produits concernés. Pour plus de précisions, se référer à la page produit sur le sitewww.sgbourse.fr.

Risque de marché : Ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Les produits ne comportent pas de protection du capital.

Effet de levier : Ces produits intègrent un effet de levier ou portent sur un indice de stratégie à effet, qui amplifient les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas.

Risque de désactivation : Si le cours du sous-jacent atteint ou franchit la barrière désactivante/prix d’exercice, le produit concerné de la gamme TURBOS INFINIS BEST sera automatiquement

désactivé et perd l’intégralité de sa valeur. Plus vous choisissez un Turbo Infinis Best dont la barrière désactivante est proche du cours actuel du sous-jacent, plus son prix est réduit et l’effet de levier

important, et plus le risque de désactivation est élevé. Et inversement.

Risque de crédit : En acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel.

Les gains ou pertes éventuels sont exprimés hors frais, fiscalité applicable, taux de change et frais liés au cadre d’investissement (frais de courtage, droits de garde…).

Lorsque l’actif sous-jacent est coté et/ou libellé dans une devise étrangère et/ou, dans le cas d’un indice ou d’un panier, lorsque qu’il regroupe des composants libellés et/ou cotés dans une ou plusieurs devises, les produits seront sensibles aux évolutions du taux de change entre cette (ces) devise(s) et l’euro ou toute autre devise dans laquelle les produits sont libellés, sauf si les produits incluent une garantie de change.

Les produits font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité sur Euronext Paris, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique.

Evénements exceptionnels affectant les sous-jacents : Société Générale se réserve la possibilité de procéder à des ajustements ou substitutions, voire de rembourser par anticipation les produits, notamment en cas d’événements affectant le(s) sous-jacent(s). Le remboursement anticipé des produits peut entraîner une perte totale ou partielle du montant investi.

Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.

NI LES PRODUITS, NI LA GARANTIE, NI AUCUN DROIT SUR CEUX-CI, NE POURRONT À AUCUN MOMENT ÊTRE OFFERTS, VENDUS, REVENDUS, NÉGOCIÉS, NANTIS, EXERCÉS, REMBOURSÉS, TRANSFÉRÉS OU LIVRÉS, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS NI À DES RESSORTISSANTS DES ÉTATS-UNIS OU POUR LEUR COMPTE OU À LEUR PROFIT, ET LA NÉGOCIATION DE CEUX-CI N’A PAS ÉTÉ APPROUVÉE PAR LA US COMMODITY FUTURES TRADING COMMISSION.

Avant tout investissement dans le(s) produit(s) visé(s) par le présent envoi, vous êtes invités à vous reporter à l’ensemble de la documentation qui présente les avantages et les risques de ces produits, et plus particulièrement aux avertissements figurant dans cette documentation. Conformément à la loi n°78.17 du 06/01/1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vos droits d’accès, de rectification et d’opposition à nos fichiers peuvent être exercés auprès de Société Générale - Société Générale, Publication MARK/SLS/DIS/B2C/SGP, 17 cours Valmy, 92987 Paris - La Défense Cedex. Siège Social : Société Générale, 29 Boulevard Haussmann, 75009 Paris - 552 120 222 RCS de Paris - Numéro APE : 651C - Société Générale est un établissement de crédit de droit français agréé par l'ACPR

 

 

 

 
 
 
 
www.sgbourse.fr
0800 40 30 30
Nous écrire : info@sgbourse.fr
GROUPE SOCIETE GENERALE Editions Investisseurs Particuliers I Contact I Avertissement I © Société Générale 2019